All You Need
In One Single
Theme.
Lorem ipsum dolor sit amet, consectetuer adipiscing elit, sed diam nonummy nibh euismod tincidunt ut laoreet dolore magna aliquam erat
Search here:
 

Une saison 22-23 sous le signe de l’ivresse des sens

Accueil > Communiqué de presse  > Une saison 22-23 sous le signe de l’ivresse des sens

Québec, le 6 septembre 2022 – L’Opéra de Québec dévoile au grand public sa programmation 22-23 et lance un appel aux amateurs d’art vivant à oser l’ivresse d’une saison d’opéra tout italienne. Avec l’opéra bouffe Don Pasquale et le drame Madama Butterfly, ce sont tous les sens et toutes les émotions qui seront sollicités.

L’Opéra de Québec, tout comme le public, a une responsabilité de garder vivant l’art lyrique à Québec. Pour ce faire, je souhaite rassembler les meilleures équipes possibles autour d’une production afin de présenter des opéras avec la conviction que la beauté et la qualité offertes sauront gagner le cœur des gens et insuffler grandeur à leur âme. Il suffit que le public ose l’ivresse et vienne à l’opéra : l’opéra c’est pour tout le monde!

-Jean-François Lapointe

Avec l’objectif de ramener les spectateurs en salle à la suite de la pandémie et en se donnant pour défi d’élargir son public, l’Opéra de Québec entame une collaboration avec Québecor qui devient partenaire de la saison 22-23 et du Festival 2023.

Don Pasquale – Découvrez-le!

La musique de Donizetti enchante et le livret de Giovanni Ruffini amuse. Avec cette production automnale, l’Opéra de Québec veut apporter légèreté, fraîcheur et comique aux spectateurs.

Don Pasquale est un opéra en trois actes créé à Paris en 1843. On y retrouve tous les codes propres à l’opéra bouffe tout comme ceux de la commedia dell’arte. En s’adjoignant les services du metteur en scène de théâtre, Jean-Sébastien Ouellette (Dom Juan, Le cas Joé Ferguson, La robe de Gulnara), l’Opéra de Québec s’assure d’un regard neuf et original sur l’œuvre ce qui lui conférera une profondeur et une intelligence qui saura indéniablement surprendre les plus connaisseurs et séduire les néophytes, notamment en plaçant l’action dans les années soixante pour souligner l’aspect féministe de l’opéra.

La direction musicale est assurée par le chef Laurent Campellone. Celui-ci jouit d’une solide réputation grâce à ses nombreuses expériences comme chef invité dans les plus grandes institutions lyriques du monde (Théâtre Bolchoï, Deutsche Oper Berlin, Opéra-Comique, Opéra royal du château de Versailles, etc.), comme directeur de l’Opéra de Saint-Étienne et, aujourd’hui, comme directeur général de l’Opéra de Tours.

Madama Butterfly – Admirez-la!

Présenté pour la première fois à Milan en 1904 et depuis parmi les opéras les plus joués au monde, Madama Butterfly de Puccini n’a plus besoin de présentation! Le public tombe inévitablement sous le charme de Cio-Cio San, chanté cette fois par Myung Joo Lee, sous la direction de la jeune cheffe italienne Clelia Cafiero. Il est d’ailleurs à noter que ce sera la première fois en saison régulière à l’opéra de Québec qu’une femme assurera la direction musicale.

Ainsi, le printemps 2023 à Québec permettra aux spectateurs d’entendre les magnifiques airs de Puccini, de retrouver les vieilles coutumes japonaises et les valeurs qui y sont associées en plus d’être renversés par le désespoir de Butterfly. Pour cette production, l’Opéra de Québec renoue avec le metteur en scène François Racine avec qui la compagnie a maintes fois collaboré. Chef de file de la scène lyrique actuelle, on peut s’attendre à une mise en scène qui saura mettre en valeur la musique de Puccini et actualiser l’œuvre, tout en demeurant fidèle à ses origines.

Les deux opéras de la saison sont présentés en version originale italienne avec surtitres. L’Orchestre symphonique de Québec et le Chœur de l’Opéra de Québec seront encore une fois au rendez-vous.

Les billets sont en vente sur le site operadequebec.com et à la billetterie du Grand Théâtre. Un rabais à l’abonnement, des tarifs enfant et étudiant, des prix de groupe et plusieurs catégories de sièges permettent à tous et à toutes de pouvoir assister aux spectacles.